TCO Scope 2018

Il est loin le temps où les gestionnaires de parcs et les décideurs d’entreprise arrêtaient leurs choix de véhicules à la lumière du seul prix de vente ou du seul loyer mensuel à régler.

Au fil des années, le concept de coût d’usage s’est imposé comme un critère d’arbitrage essentiel. Il inclut tous les postes de dépenses autour d’un véhicule (frais financiers, entretien, assurance, énergie, revente) et permet de faire des choix éclairés.
 
Aujourd’hui les décideurs d’entreprise sont challengés par la révolution des choix énergétiques. Entre schizophrénie du monde politique contre le diesel, incertitude environnementale autour des vertus de l’électrique et inflation administrative sur la fiscalité automobile, les responsables de parcs ne savent plus à quel « saint » se vouer pour fournir les véhicules ad hoc à leurs collaborateurs : quels véhicules particuliers ou utilitaires susceptibles de rouler, quelles que soient les conditions atmosphériques, en milieu rural et urbain, avec la fiscalité la moins pénalisante possible compte tenu de leurs émissions de CO2 ?…

Dans ce contexte, le coût d’usage automobile reste un outil de décision fondamental et n’a rien d’un concept démodé. A l’aune des nouvelles normes d’homologation des véhicules neufs (la fameuse WLTP) voulues par l’Union Européenne, il a même toutes les chances de revenir au premier plan des outils des responsables de parcs, pour les aider à sortir du brouillard actuel.

Car il y a fort à parier en effet que 2019 soit une « annus horribilis » pour les entreprises, si l’Administration ne prend aucune mesure susceptible de modérer les effets exorbitants de la nouvelle norme WLTP sur la fiscalité automobile (TVS, AND, et autres Malus).  Calculée sur les émissions de CO2, lesquelles sont appelées à augmenter dans une proportion de 15 à 30 % selon les modèles, cette fiscalité va se traduire par une envolée des coûts pour les entreprises.

Le TCO Scope, dont c’est la septième édition cette année, n’a pas d’autre prétention que d’être un outil d’aide à la décision. Mais en ces temps de gros grain annoncés, un outil précieux.

Pour acheter un exemplaire de ce cahier, merci de remplir le formulaire de commande ci-dessous.

Merci de noter que les frais d'affranchissements sont de 3,50 € (lettre suivie).

Thème: 
Gestion & Fiscalité
Date de publication: 
Juillet, 2018
Prix: 
Nous contacter pour commander
Partager
Il est loin le temps où les gestionnaires de parcs et les décideurs d’entreprise arrêtaient leurs choix de véhicules à la lumière du seul prix de vente ou du seul loyer mensuel à régler.

Au fil des années, le concept de coût d’usage s’est imposé comme un critère d’arbitrage essentiel." data-share-imageurl="">

Acheter ce cahier

Les données personnelles recueillies dans le cadre de ce formulaire sont traitées par Arval Mobility Observatory, responsable de traitement, afin de lui permettre de traiter votre commande. Elles pourront donner lieu à l’exercice notamment du droit d’accès, de rectification, d’opposition, d’effacement et/ou de limitation conformément à la règlementation applicable en matière de protection des données personnelles, en écrivant à Arval, Service du Délégué à la Protection des Données, au 22, rue des Deux Gares 92564 Rueil-Malmaison ou de compléter en ligne le formulaire de protection des données sur l’adresse www.arval.fr ou par mail via privacy@arval.fr. Si vous estimez, après nous avoir contactés, que vos droits Informatique et Libertés ne sont pas respectés, vous pouvez adresser une réclamation à la CNIL. Pour plus d’information sur la protection de vos données personnelles par le groupe : https://www.arval.fr/politique-confidentialite.