A la Une

Le marché entreprise démarre mal l'année

(Paris, le 1er février 2022)

C’était prévisible, compte tenu des délais de livraisons de véhicules neufs sur fond de crise des semi-conducteurs : le marché entreprise, malgré un jour ouvré de plus en 2022 par rapport à 2021, démarre mal l’année. Selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory, les immatriculations de VP et de VUL sont en recul de -14,5 % (54 151 VP + VUL).

Fiscalité des flottes et des mobilités : ce qui change en 2022

(Paris, le 3 janvier 2022)

Si la loi de finances pour 2022, publiée au JO du 31 décembre 2021, n’apporte pas de changements à la fiscalité sur l’automobile et les mobilités, plusieurs mesures adoptées précédemment par l’exécutif, sont entrées en vigueur au 1er janvier 2022.

Deux taxes annuelles pour la TVS

Depuis 2020, la TVS a fait l’objet de plusieurs modifications. La loi de Finances 2021 avait prévu des évolutions en 2021, puis en 2022.

Bilan marché 2021

(Paris, le 3 janvier 2022)

Le marché entreprise en repli pour la seconde année consécutive en 2021 
Pour la seconde année consécutive, le marché entreprise a clôturé sur une baisse en 2021. Selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory, il s’est immatriculé l’année dernière 98 650 VP et VUL de moins en entreprise qu’en 2019, malgré trois jours ouvrés de plus (254/251 jours). Le total des immatriculations ressort à 805 941 VP + VUL, soit un repli de -10,91 % par rapport à 2019.

Quand les constructeurs autos investissent aussi dans les bornes de recharge christine.lago… jeu 16/12/2021 - 15:02

(Paris, le 16 décembre 2021)

La recharge est un enjeu essentiel pour l’écosystème du véhicule électrique. Toutes les études montrent en effet que la crainte de la panne de courant constitue un frein pour les automobilistes pour adopter les batteries.

Electrification: où en sont les grands constructeurs automobiles? christine.lago… jeu 16/12/2021 - 10:38

(Paris, le 29 juillet 2021 - Mis à jour le 16 décembre 2021)

Alors que la Commission Européenne a acté cet été la fin des moteurs thermiques en 2035, les constructeurs cherchent à anticiper cette échéance à marche forcée, en élaborant des plans d’électrification de leurs gammes pour la décennie à venir. Les annonces et les plans d'investissements à plusieurs milliards d’euros ou de dollars, se sont ainsi multiplié au cours des derniers mois. Tour d’horizon des principales annonces.