Prochaine révolution pour le véhicule connecté superman mar 05/06/2018 - 22:21

(Paris, le 5 juin 2018)

Sous l’impulsion de l’Europe, la communication sans fil va se développer pour relier les véhicules entre eux avec l’infrastructure. Une initiative qui va clairement améliorer la sécurité routière.

Seat: l'agitateur de voiture connectée

(Paris, le 6 Mars 2018)

La filiale de Volkswagen joue au sein du groupe allemand le même rôle que celui de Citroën, en inaugurant des partenariats avec le monde de la high-tech.

Il y a d’abord eu Waze, puis plus récemment Alexa (la technologie de reconnaissance vocale d’Amazon). Dans les deux cas, Seat a été la première marque du groupe VW, et même la première marque tout court en Europe à introduire ce genre de service. Seat a récidivé lors du dernier Mobile World Congress de Barcelone en dévoilant l’intégration de Shazam à bord de ses voitures.

L'entretien connecté suscite les innovations

(Paris, le 31 octobre 2017)

A l’occasion du salon Equip Auto, qui s’est tenu en octobre à Paris, plusieurs acteurs ont présenté leurs offres en matière de boîtiers et d’applications pour faire de l’entretien préventif. Ces solutions ont le mérite d’adresser le parc roulant et d’être multimarques.

• Smart Microlink  pour les pros de l’automobile

Vers un identifiant unique pour la voiture connectée

Chez les constructeurs, le maître-mot de la relation client est « renforcer l'expérience utilisateur ». Une expérience qui peut justement devenir très attractive, grâce au numérique. La stratégie des grandes marques consiste donc à ferrer le client, pour qu'il se sente bien au sein d'un écosystème dont il n'aura pas envie de sortir. Exactement comme ce que font au quotidien les géants de la téléphonie et de l'internet.