Le marché entreprise pénalisé par les véhicules utilitaires en Février

(Paris, le 1 mars 2023)

Le marché entreprise va-t-il (enfin) voir la lumière au bout du tunnel ?

Selon les statistiques de l’Arval Mobility Observatory, les immatriculations de VP et de VUL ont atteint en février 59 274 unités, soit une très légère baisse de - 0,52 % par rapport à la même période de 2022, mais en progression par rapport à la performance du mois de janvier de cette année (54 368 unités). Depuis le début de 2023, le marché entreprise s’établit à 113 619 VP + VUL, quasi stable par rapport à 2022. 

Le VP soutient le marché entreprise en janvier

(Paris, le 2 février 2023)

L’année 2023 démarre lentement pour le marché entreprise qui ne doit sa très légère croissance qu’au segment VP.

Selon les statistiques de l’Arval Mobility Observatory, les immatriculations de VP et de VUL se sont établies à 54 368 VP et VUL en janvier, soit une infime hausse de 0,38 %. Le marché automobile national est pour sa part en progression de 5,7 % (138 633 VP + VUL), avec un jour ouvré de plus par rapport à 2022.

Le marché entreprise reste à l'arrêt en Octobre

(Paris, le 2 novembre 2022)

L’embellie a déjà fait long feu : le marché entreprise a signé en octobre une nouvelle baisse des immatriculations à - 5,11 % (59 800 VP + VUL), après un mois de septembre en chute de - 4,23 % (62 834 VP + VUL).  Le segment des VP, qui s’était affiché en hausse en septembre de 1,58 %, a rechuté en octobre (- 1,46 % avec 39 280 immatriculations).

Le marché entreprise démarre mal l'année

(Paris, le 1er février 2022)

C’était prévisible, compte tenu des délais de livraisons de véhicules neufs sur fond de crise des semi-conducteurs : le marché entreprise, malgré un jour ouvré de plus en 2022 par rapport à 2021, démarre mal l’année. Selon les chiffres de l’Arval Mobility Observatory, les immatriculations de VP et de VUL sont en recul de -14,5 % (54 151 VP + VUL).